Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog


Nom du blog :
nouroufaydatou
Description du blog :
L'ETOILE MUSULMANE (DAHIRATOUL NOUROU FAYDATOU TIJANYA) BAYE NIASSE LA LUMIERE DU MONDE...
Catégorie :
Blog Religion
Date de création :
20.10.2006
Dernière mise à jour :
20.10.2006

RSS

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or nouroufaydatou
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· BAYE NIASSE et le WIRD TIDIANE
· BAYE NIASSE et CHEIKH SIDI AHMED TIJANI vie/oeuvre
· L'ETOILE MUSULMANE - NOUROU FAYDATOU TIJANYA
 

Statistiques 3 articles


Derniers commentaires

parler de ce que vous connaissez. pourquoi voulez vous vous attaquer à la tarika tijaniya. la voie tijaniya es
Par talibé djibril din, le 12.03.2014

dieuredieuf ya cheikhouna ahmet tidjane cherif yow mi niou khamal sou nou bop ak fiinou dieum. doma dhé sii
Par mbaye, le 17.02.2014

thanks god bless you http://hann mariste.center blog.net
Par magatte diop, le 10.12.2013

wird tidianiya
Par thiam, le 25.03.2013

que dieu conduise nos passur le chemin de la piété jusqu'à la fin de notre vie terrestre. amine!
Par Cheikh Ousmane FAL, le 14.02.2013

Voir plus

RSS
Recherche

BAYE NIASSE et le WIRD TIDIANE

BAYE NIASSE et le WIRD TIDIANE

Publié le 20/10/2006 à 12:00 par nouroufaydatou
BAYE NIASSE et le WIRD TIDIANE
EL HADJ IBRAHIMA NIASSE


Cheikh al-Islam El Hadji Ibrahima ibn Abd Allah at-Tidjani al-Khawlakhi était un des principaux leaders de l'ordre soufi tidjane en Afrique Occidentale.Il est aussi appelé par ses disciples sous le nom de Baye (pére en wolof).Il est le fondateur de la branche Ibrahimiyyah de la Tidjaniyya dont les adhérents se désignent comme les gens de la "Faydhah Tidjaniyya". Les non-adhérents appellent souvent ses disciples "Niassénes"qui signifie en wolof"ceux qui appartiennentà la famille Niasse"bien que ses disciplesne se reconnaissent pas comme telle. Aprés la mort de son ére à Leona Niasséne en 1922, son frére ainé Muhammad al-Khalifa devient calife.Mais grace à son charisme et à ses connaissances précoces,Ibrahim gagne de nombreux disciples, ce qui améne de des tensions entre ses talibés et ceux de son frére.En 1929,le jeune Ibrahim déclare que le prophéte Muhammad(P.S.L.)lui a enseigné les serets de la connaissance de Dieu et que quiconque souhaiterait les savoir devrait passer par lui.En 1930 aprés la priére de l'Aid El Fitr, une bataille a lieu entre ses talibes et ceux de son frére.C'est à ce moment qu'il sut qu'il devait s'exiler. Ce soir-là,il partit avec ses amis proches pour trouver un foyer.Le jour suivant,ils commencérent à établir une nouvelle zawiyya à Médina Baye.En 1945,il retourna à sa maison paternelle,dans son village natal,pour reconstruire etréorganiser le village aprés qu'un incendie eut presque tout détruit. Son aura se répandit alors rapidement dans tout le payset la plupart des disciples de son pére se ralliérent à lui²en dépit de son statut de benjamin de la famille.Plusieurs leaders de la tribu Idaw 'Ali,tribu qui amena la Tidjaniyya en Afrique de l'Ouest,devinrent ses disciples y compris Chaykhani,Muhammad an-Nawi et Muhammad al-Misri. Dans les années 1940,aprés avoir rencontré l'émir de Kano à La Mecque,il gagna l'allégeance de préeminents leaders tidjanes du Nigeria.Il devint un leader écoutéchez les Haoussas.Il obtint plus de talibés à l'extérieur qu'à l'intérieur du Sénégal. Aprés sa mort,la communauté fut dirigée par son disciple et gendre Aliou Cissé et son fils Abd Allah Ibrahim Niasse.L'actuel calife de Médina Baye est Ahmadou Niasse(appelé Baye Dame)et l'actuel imam de la grande Mosquée est Assane Cisséqui est sans doute l'imam tidjane le plus célébre actuellement dans le monde.

La ville de Kaolack ets devenu une ville sainte pour les Tidjanes et lieu de pelerinage

Sa Légende:

Sa mère, Sokhna Astou Diankha aurait eu un reve lorsqu'elle etait enceinte de Baye Niasse, un reve dont l'objet était la délivrance du futur Cheikh al-Islam. Elle en parla à son mari qui lui dit de n'en parler à personne.

Sa descendance:

Abd Allah Ibrahim
Ahmadou Ibrahim
Mouhammadou Lamine (Baba Lamine)
Mouhammadou Moctar
Mouhammadou Moustapha
Mouhammadou Mahhi
Saida Mariama
Fatimata Zahra
Aishatou
Une rumeur persistante dit qu'il aurait eu 75 enfants.

Son œuvre littéraire:

• Rouhoul Adab, écrit à l'age de 21 an français
• Tahni'atou Rabih, ou Nostalgie du mois de Rabi': le mois de naissance du Prophete de l'Islam Mahomet ou Muhammad Taniyyatou ou Eloges du mois de l'anniversaire du Prophète
• Noujoumoul Houda,démonstration que le Prophet Mahomet est la meilleur creature d'Allah avec Coran et Hadiths à l'appui.
• Tanbihoul Azkiyya, démonstration que le Saint Cheikh Ahmed Tijane est le Sceau des Saints de tous les temps avec paroles des saints antèrieurs sur ce sujet.
• Rafhoul Malam, démonstration sur le fait de prier avec les mains sur la poitrine avec une mention spéciale sur ce phènomène qui est l'acte le plus sûr avec Coran et Hadiths à l'appui.
• Seyroul Qalb, dernier poème écrit par le Cheikh Al Islam Hajj Ibrahim Niass At-Tijani Al Kawlakhi As-Senghali
• Kaashifoul Ilbass,Œuvre sur l'obligation de suivre le detenteur de la Gnose Spirituelle et éclaircissement sur les points sombres des paroles soufies antèrieures.
• Dawawina Sitta,recueil de six diwans sur l'éloge du Prophete,de Cheikh Ahmed Tijan ,de ses muqaddams,conseils et enigmes soufis destinés aux disciples versés dans la marifa.
• Djamihoul Djawamihou ,recueil de poèmes pareils au dernier sur l'éloge du Prophete,de Cheikh Ahmed Tijan ,de ses muqaddams,conseils et enigmes soufis destinés aux disciples versés dans la marifa.
• Rihlatoul Konakri,poème sur son voyage à travers la sous-région: Guinée,Sierra Leone,Liberia,Ghana,Nigeria pour propager l'Islam et la voie Tijane et inviter les grands saints de cette sous région à boira la liqueur de la connaissance divine.
• Djawahirou assa'il,structuration pareile à Djawahiroul Mahani : missives,réponses à des correspondanceS,khoutoub,explications de certains versets,hadiths et paroles soufies,litanies...
• De nombreux ouvrages de polémique et d'apologie défensive.


LE WIRD TIDIANE



Lâzim
Aoûzou Billâhi minach-Cheytâni Rajimi ( 1 fois ).
1 - La Fatihatil Kitabi
2- Astaghfiroullah ( 100 fois ).
3- Çalâtoul Fâtîhi ( 100 fois ).
Allahoumma çalli alâ Seyyidina Mohammed Al Fatihi Lima Oughliqa wal khatimilima Sabaqa Naçiril haqq bil haqqi wal khadi ila çiratikal Moustaquim wa alâ alihi haqqa qadrihi wa miqdarihil Azim.

SouBhâna Rabbika Rabbil Izzatî Ammâ yaçifouna wa salâmoune alal Moursalîna wal Hamdoulilahi Rabbil Âlamine ( 1 fois ).

4- Lâ Ilâha Illah Lâ ( 100 fois ).
Sayyidouna Mouhammadou Rassoûloullahi Aleyhi salâmoul-Lâhi

Innallâha wa malâ-Ikatahou youçallouna Âla Nabi yâ ayyouhal Lazîna Âmanou çallou Aleyhi wa sallimoû Taslimane.
Çallallâhou ta alâ aleyhi wa alâ alihi wa çahbihi wa sallama tasliman.
SouBhâna Rabbika Rabbil Izzatî Ammâ yaçifouna wa salâmoune alal Moursalîna wal Hamdoulilahi Rabbil Âlamine

WAZIFA
Aoûzou Billâhi minach-cheytâni Rajimi ( 1 fois ).
1- La Fatihatal Kitabi
2- Astaghfiroullâh al azimal-lazî Lâ illâha Ilâ houwal hayyoul
qayyoûm ( 30 fois ).
3- Çalâtoul Fâtîhi ( 50 fois ).
Allahoumma çalli alâ Seyyidina Mohammed Al Fatihi Lima Oughliqa wal khatimilima Sabaqa Naçiril haqq bil haqqi wal khadi ila çiratikal Moustaquim wa alâ alihi haqqa qadrihi wa miqdarihil Azim.

SouBhâna Rabbika Rabbil Izzatî Ammâ yaçifouna wa salâmoune alal
Moursalîna wal Hamdoulilahi Rabbil Âlamine.

4- Lâ Ilâha Illah Lâ ( 100 fois ).

Sayyidouna Mouhammadou Rassoûloullahi Aleyhi salâmoul-Lâhi
5- Diawaratoul kamal ou « Perle de la Perfection » (12).



Diawaratoul kamal ou « Perle de la Perfection »

Allâhouma çalli wa sallim hala haïni rahmati rabbâniyati wal yakhoûtatil moutahakhihatil. Hâ-itati
bimarkazil fahoûmi wal mahâni wa noûril akwanil moutakawinatil âdamiyi sâhibil hakhi rabbâni al barkhil astâhi bimouzounil arbâhil mali-ati li koulli moutahardine minal bouhoûri wal awâni wa noûri kallâmihi lazî malakta bihî kawnakal ha-ita bi amkinatil makâni.
Allâhouma çalli wa sallim halâ haïnil hakhi lati tatadialâ mine hâ houroûchoul hakhâ-ikhi haïnil maharifil akhwami sirâtika tâm mine askham.
Allâhouma çalli wa sallim halâ talhatil hakh bil hakh al kanzil ahzane ifâdatika mineka ilaïka ihâtati nouril moutalsame. Çalla lâhou halaïhi wa halâ âlihi salâtane touharifoûna bihâ iyâhou.

Innallâha wa malâ-Ikatahou youçallouna Âla Nabi yâ ayyouhal Lazîna Âmanou çallou Aleyhi wa sallimoû Taslimane.
Çallallâhou ta alâ aleyhi wa alâ alihi wa çahbihi wa sallama tasliman.
SouBhâna Rabbika Rabbil Izzatî Ammâ yaçifouna wa salâmoune alal Moursalîna wal Hamdoulilahi Rabbil Âlamine

Hadratoul Jumua
Formuler l’intention.
1- Aoûzou Billâhi minach-Cheytâni Rajimi ( 1 fois ).
2- La Fitihatal Kitabi
3- Astaghfiroullâh al azimal-lazî Lâ illâha Ilâ houwal hayyoul
Qayyoûm ( 3 fois ).
4- çalâtoul Fâtîhi ( 3 fois ).
SouBhâna Rabbika Rabbil Izzatî Ammâ yaçifouna wa salâmoune alal Moursalîna wal Hamdoulilahi Rabbil Âlamine.
5- Lâ Ilâha Illah Lâ ( 1000 fois ).
Sayyidouna Mouhammadou Rassoûloullahi Aleyhi salâmoul-Lâhi
6- Aoûzou Billâhi minach-Cheytâni Rajimi ( 1 fois ).
7- La Fitihatal Kitabi
8 - Çalâtoul Fâtîhi ( 3 fois ).

Innallâha wa malâ-Ikatahou youçallouna Âla Nabi yâ ayyouhal Lazîna Âmanou çallou Aleyhi wa sallimoû Taslimane.
Çallallâhou ta alâ aleyhi wa alâ alihi wa çahbihi wa sallama tasliman.
SouBhâna Rabbika Rabbil Izzatî Ammâ yaçifouna wa salâmoune alal Moursalîna wal Hamdoulilahi Rabbil Âlamine .


BIENFAITS DE LA SALATIL FATIHI


Cette prière particulière fait parti de ce que le Prophète r a ordonné à Seïdina Ahmed Tidjani t et cela à l'état d'éveil, en pleine journée, de réciter et de transmettre.

Un Pôle l'avait déjà connu, nommé Sidi Mohamed el Bakriy t, il avait fait une retraite de plusieurs années à la Mecque dans l'intention qu'Allah lui enseigne la formule de prière sur le Prophète t qui rassemble toutes les autres prières et leurs secrets. Et certes, elle lui fut révélée, un ange descendit à lui avec un écriteau de lumière où était inscrit Salat Fatihi mais cela lui était personnel car cette prière fut réservée pour l'époque du Pôle Caché et ses disciples.

Il faut savoir que pour pouvoir profiter des grâces particulières de Salât Fatihi, il faut remplir deux conditions :

La première est que l'autorisation soit donnée par ceux qui en ont l'autorité.
La seconde est que la personne en question est la certitude que Salat Fatihi provient de l'invisible et non pas d'une composition humaine.

En effet, il est rapporté dans le livre Jama’ de Sidi Mohamed ibn Mechri t que Seïdina Ahmed Tidjani t a dit :

« La grâce de la Perle unique (autre dénomination de Salat Fatihi) ne peut être acquise que selon deux conditions :
- La première est de recevoir l'autorisation (Idhnou)
- La seconde est la croyance ferme, pour l'évocateur de cette prière, qu'elle fait partie de la parole d'Allah comme le sont les hadith Qouddoussi et qu'elle ne provient pas de la composition d'un être humain.»


Seïdina Ahmed Tidjani t ajouta :
« Personne en ce monde ne peut autoriser pour Salat Fatihi à part nous et nos compagnons qui sont dans la Tariqa. »


Mérites et bienfaits

{1} Seïdina Ahmed Tidjani t a dit :
« Le Prophète r m'a dit : Personne n'a prié sur moi meilleur qu'avec Salat Fatihi. »


{2} Seïdina Ahmed Tidjani t a dit :
« Je m'occupais de faire Salat Fatihi, de mon retour du pèlerinage jusqu'à Tlemcen (avant l'époque du Fath) ayant vu les mérites qu'elle contenait, en effet une seule fois équivaut à 600.000 autres prières comme il est rapporté dans Ouird Jouyoub. Son auteur a raconté que celui qui l'a mentionné est Sidi Mohamed el Bakri Siddiqi t qui était un Pôle et qui a dit :

« Celui qui la récite une fois et qui n'entre pas au paradis qu'il m'attrape et m'emmène (le jour du Jugement dernier) devant Allah. »

Je n'ai cessé de l'évoquer et ce jusqu'à mon départ de Tlemcen pour Boussemghoune puis lorsque j'ai constaté une prière qui équivalait à 70.000 lectures de Dalaïl elKhaïrat j'ai abandonné Salat Fatihi et ne me suis occupé que de cette prière en question, en raison de ses bienfaits-là.

Ensuite le Prophète r m'ordonna de retourner à Salat Fatihi et je lui ai alors demandé quels en étaient ses mérites. Il m'informa qu'une seule fois elle équivalait à toutes les glorifications faîtes dans la création, ainsi qu'à toutes formules d'évocations et de supplications grandes ou petites... »

{3} Le Prophète r a dit à Seïdina Ahmed Tidjani t :
« Salat Fatihi n'a pas été composé par El Bakri, mais il s'est orienté vers Allah pendant une longue durée afin que lui soit révélée la prière (sur le prophète r) qui contient plus de mérite que l'ensemble des autres prières et qui contient le secret de l'ensemble des autres prières, sa demande fut longue puis il fut exaucé. Un ange est alors venu à lui avec cette prière écrite sur un écriteau de lumière. »

Seïdina Ahmed Tidjani t a dit :
« Lorsque je me suis concentré sur cette prière j'ai constaté qu'elle ne pouvait être pesée (par l’étendue de sa récompense) avec l'ensemble des adorations des génies, des hommes et des anges. »

Seïdina Ahmed Tidjani t a dit que le Prophète r l'a informé, après qu'il lui a demandé si elle (Salât Fatihi) était plus grande que la récompense du Nom Suprême (Ismou Allah El A’dham) :
« Non, la récompense du Nom Suprême est plus importante, mais aucune autre adoration ne peut faire face (en grâce) à Salat Fatihi. »

Puis Seïdina t a dit :
« Une seule fois le Nom Suprême équivaut à 6000 Salat Fatihi et une seule Salat Fatihi équivaut toutes les évocations, toutes les formules de glorification, toutes les demandes de pardon, toutes les implorations accomplies dans l'univers qu'elles soient petites ou grandes, le tout multiplié par 6000 fois. »

{4} Seïdina Ahmed Tidjani t a dit :

« Parmi les supplications il en est qui équivaut à la récompense de la nuit du Destin tel que Saïfiyou or le Nom Suprême équivaut à 36.000.000 de nuit du Destin, car une seule fois le Nom Suprême équivaut à 6000 Salat Fatihi et une seule fois Salat Fatihi équivaut à 6000 supplications tels que celle ci-dessus (Saïfîyou) donc si tu multiplies 6000 par 6000, tu trouves 36.000.000 et cela concerne une seule récitation (de Salat Fatihi ) en ne prenant le cas que d'une seule supplication (Saïfîyou). »

{5} Une personne a interrogé Seïdina t sur le fait que dans Salat Fatihi il n'y a pas la formule -la paix- (salam).

Il t a répondu :
« Quant à votre question sur Salat Fatihi, sachez qu'elle provient de l'invisible sous cette forme, et tout ce qui vient de l'invisible sa perfection est confirmée, elle sort des règles connues car elle ne provient pas d'une composition écrite. Il y a des formules de prières qui proviennent du Prophète r et qui ne contiennent pas la formule salam et ce sont des formules prophétiques qui sont utilisées pour l'adoration. »

{6} Seïdina Ahmed Tidjani t a dit :

« Salat Fatihi est un acte Divin (c'est-à-dire une grâce Divine) qui ne laisse pas de place à la raison humaine. S'il y avait 100.000 communautés, et que chacune soit composée de 100.000 tribus et que chaque tribu soit composée de 100.000 hommes et que, chacun de ces hommes vive 100.000 ans et récitent chaque jour 100.000 prières sur le prophète autre que Salat Fatihi, et qu'on rassemble toute la récompense de ces communautés durant toute cette période, ils n'arriveraient pas à la récompense de l'évocation d'une seule Salat Fatihi.

Ne la dément pas et ne la critique pas car la grâce est détenue par Allah et II la donne à qui II veut, et Sa grâce sort du cercle des normes et il te suffit Sa parole qui dit :
« Et II crée ce que vous ne savez pas. » (S 16, V8)

{7} J'ai demandé à Seïdina Ahmed Tidjani t :

« Est-ce que le Prophète r était au courant de cette grâce des derniers temps, à son époque ? »

II t a dit :
« Oui, le Prophète r était au courant. »

Je lui dis :
« Pourquoi ne l'a t'il r pas dit à ses compagnons t sachant ce qu'elle contient comme bien qui n'en finit pas ? »

II t a dit :
« Deux choses l'en ont empêché, la première est qu'il r savait que cela devait arriver dans les derniers temps et que celui qui devait la recevoir n'apparaîtrait pas à son époque. La seconde est que s'il r leur avait parlé de cette grâce immense obtenue avec si peu d'œuvre, ils t auraient insisté pour la connaître vu leur intense recherche du bien, or elle ne devait pas apparaître à leur époque, c'est pour cela qu’il r ne leur en a pas parlé.

Un autre point en dehors de ce qui a précédé : Allah connaissant la faiblesse des gens de cette époque et le chaos et la corruption dans laquelle ils se trouveraient. II leur fit miséricorde et leur fit don de biens immenses en échange d'œuvres faciles, il réserve Sa Miséricorde à qui II veut au moment où II veut. Et II ne faut pas dire que ce dont le Prophète r nous a informé étant mort n’est pas comme ce dont il r nous a informé étant vivant car ces deux choses sont en vérité similaires dans l'ensemble de ce dont nous a informé le Prophète r à part que ce dont il r informe aux communs est alors pour le commun et ce dont il informe ces particuliers est pour ces particuliers, sauf en ce qui concerne les actes obligatoires qui sont inchangés et restent inchangés pour tous, comme l'exemple du hadith où le Prophète r répond quand on lui demande « quelle œuvre est la meilleure ? »

Il r dit :
« La prière faîte en sa première heure. »



{8} Seïdina Ahmed Tidjani t a dit :

« Saches que si tu évoques Salat Fatihi une seule fois elle équivaut à 600.000 prières (sur le Prophète r) faites dans l'univers par l'ensemble des génies, des hommes et des anges, ensuite si tu l'évoques une seconde fois tu as la récompense de ce que tu as récolté pour la première fois mais multiplié 600.000 fois, ensuite si tu l'évoques une troisième fois tu as la récompense évoqué pour la première fois multiplié 120.000 fois et ainsi de suite cela est multiplié... En plus si cela est accompli de nuit une seule Salat Fatihi équivaut, en plus du mérite déjà mentionné, 500 Salat Fatihi accomplis de jour. »

{9} Seïdina t a dit :

« Si les habitants des sept cieux et tout ce qu'ils contiennent et les habitants des sept terres et tout ce qu'ils contiennent se rassemblent pour décrire la valeur de Salat Fatihi, ils n'en seraient pas capables. »

« Si les habitants des sept cieux et tous ceux qu'ils contiennent et les habitants des sept terres et tous ceux qu'ils contiennent se rassemblent pour décrire la valeur de Salat Fatihi, ils n'en seraient pas capables. »


{10} Seïdina Ahmed Tidjani t a dit :

« Tout ce que vous avez entendu sur les mérites de Salat Fatihi comparé à ce qui est resté caché est semblable à une goutte dans un océan. »

Seïdina t en parlant des mérites de Salat Fatihi a dit qu'elle a sept ou huit degrés et que tout ce qui a été dévoilé comme mérites à ses compagnons n'est qu'une partie du premier degré, tout le reste étant caché. Le Prophète r lui dit aussi que le mérite de cette prière est emmagasiné dans les trésors mystérieux qu'Allah n'a dévoilés à aucun prophète, ni aucun ange car c'est un secret d'entre les secrets qui sont particuliers au Prophète r et qu'il a déversé sur son représentant Abou-1-'Abbas Tidjani t, qu'Allah nous abreuve, ainsi que tous ceux qui l'aiment, de son océan par les plus grands récipients.



Commentaires de Salat Fatihi

« Ô mon Dieu ! Prie sur notre seigneur Mohammed qui a ouvert ce qui était clos; et qui a clos ce qui a précédé; le soutien de la Vérité par la Vérité et le guide sur Ton droit chemin, ainsi qu'à sa famille, selon sa valeur et à la mesure de son immense dignité. »

Les termes de Salat Fatihi font référence, dans leur sens, à des passages coraniques :

- « Ô mon Dieu... » fait référence au verset qui dit : « Gloire à Toi Ô mon Dieu ». (Sourate 10; verset 10)

- « ...prie sur... » fait référence au verset qui dit : « Certes Allah et ses anges prient sur le Prophète; Ô vous qui croyez priez sur lui et adressez lui vos salutations. » (Sourate 33; verset 56)

- « ...notre seigneur.. » fait référence au verset sur le prophète Yahya u qui dit : « ...un seigneur (saïdan), un homme parfaitement chaste.. » (Sourate 3; verset 39).

Le seigneur (dans la noblesse) des créatures est le Messager d'Allah r et il est permis de le considérer comme tel en effet le Prophète r a dit :

«Je suis le seigneur des enfants d'Adam et sans prétention.. »

Quant à ceux qui ont prétendu que les compagnons n'appelaient pas le Prophète r par le terme de seigneur (Saïdan) en citant le hadith suivant :

« Ne m'appelez pas par le terme de seigneur car le Seigneur est Allah.»

Il faut savoir que sa chaîne est faible et il est inutile de le citer car il nous suffît de citer ce qui a été authentifié par Nissa-i, la parole de Sahl ibn Houneyf t qui a appelé le Prophète r par « Ô mon seigneur.. » ainsi que la parole d'Abou Houreyra t pour Hassen ibn 'Ali t rapporté par El Hakem et la prière de Ibn Mess'oud t qui est rapporté selon une bonne chaîne et dans laquelle se trouvent ces mots :

« Ô mon Seigneur prie sur le seigneur des Messagers.. »

- « ...Mohammed.. » fait référence au verset qui dit : « Mohammed est le Messager d'Allah... » (Sourate 48; verset 29)

- « ...qui a ouvert ce qui était clos... » : fait référence aux versets qui dit :

« Nous t'avons ouvert d'une façon manifeste les portes.. »(Sourate 48; verset 1)


« Voilà que vous est venu Notre Messager vous apportant des explications claires après une longue absence des Messagers.. » (Sourate 5; verset 19)

Elle veut dire celui qui a ouvert les cœurs fermés par l'association et l'ignorance.


Le Prophète r a dit :
« Je suis le premier des gens à être créé et le dernier à être envoyé. »
Les gens désignent ici les prophètes u.


Le Prophète r a dit aussi :
« Je suis le premier sur qui s'ouvrira la terre, je suis le premier à intercéder et le premier pour qui se sera accepté, je suis le premier à faire passer sa communauté sur le Sirat, et je suis le premier à entrer au Paradis. »


- « ...qui a clos ce qui a précédé.. » : fait référence au verset qui dit :

« ..mais le Messager d'Allah et le sceau des prophètes.. » (Sourate 33; verset 40)



Elle veut dire qu'il est celui qui a clôturé la prophétie et Allah a réuni en lui toutes les grâces.

Cela veut dire aussi qu'il a atteint les plus hauts degrés de perfection, il est le plus élevé des savants, des indulgents, il est le maître des sages. Il est le plus proche des rapprochés dans la plus haute des Présences, il est la plus honorable des créatures chez Allah.


- « ...le soutien de la Vérité par la Vérité... » fait référence aux versets qui dit : « ... si vous soutenez Allah II vous soutiendra... » (Sourate 47; verset 7)

« Et c'est en toute vérité que Nous l'avons fait descendre, et avec la vérité il est descendu... » (Sourate 17; verset 105)

Elle veut dire qu'il est le soutien d'Allah par Allah, il ne soutient pas le faux et il ne soutient pas la vérité par le faux.


- « ...et le guide sur ton droit chemin.. » fait référence au verset qui dit :

« ...et en vérité tu guides vers un chemin droit. » (Sourate 42; verset 52)


- « ...ainsi qu'à sa famille... » fait référence au verset qui dit : « Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, Ô gens de la maison (du Prophète), et veut vous purifier pleinement. » (Sourate 33; verset 33)

C'est-à-dire ceux pour qui il est interdit de prendre l'aumône. Il existe une autre explication, ce sont ses héritiers parfaits qui portent l'apparent de la Loi (Chari'a) et ses secrets. C'est de l'égarement de dire que l'apparence de la Chari'a contredit son sens caché (ésotérique) car ils sont en concordances.

La Vérité (Haqiqa) est le fruit de la mise en application de la Chari'a :

« ... et craignez Allah et il vous enseignera... » (Sourate 2; verset 282)

- « ...selon sa valeur... » fait référence aux versets qui dit :

« Ils n'ont pas apprécié Allah à sa juste valeur... » (Sourate 39 ; verset 67)

« Par ta vie, leur ivresse les laisse agir comme des aveugles ! » (Sourate 15; verset 72).

- « ... selon sa valeur.. » veut dire « la plus haute station ».

- « ...à la mesure de son immense dignité.. » fait référence pour « à la mesure » au verset qui dit : « ... et toute chose a auprès de Lui sa mesure. » (Sourate 13 ; verset 8) et pour « immense » il fait référence au verset qui dit : « Et tu es certes d'une moralité immense » (Sourate 68 ; verset 4).

C'est sa considération et son honneur chez Allah.

Il est rapporté dans la Thora sur la description du Prophète r :
« II (Allah) ne le reprendra pas jusqu'à ce qu'il redresse le peuple tordu, qu'il ouvre des yeux aveugles, des oreilles sourdes et des cœurs fermés et qu'ils disent alors : II n'y a d'autre divinité qu'Allah. »


POINTS A ECLAIRCIR

Est-il vrai que les Tidjani affirment que la prière appelée Salat Fatihi est supérieure à la lecture du noble Coran ?

Réponse : Cette affirmation est fausse, Seïdina Ahmed Tidjani t a dit de le livre Djawahirou-l-Ma’ani :
« La pré-éminence du Coran sur toute autre parole que ce soit des formules de dhikr et de prière sur le Prophète t {y compris Salat Fatihi} est plus éclatante que le soleil. Il est fait cas de cet éclat dans les principes mêmes de la Chari'a (Coran et hadith prophétiques authentiques). »


Cette pré-éminence a deux raisons principales :

{1} Premièrement parce que le Coran est la parole même de l'Être Suprême, donc supérieure à toutes les paroles.

{2} Deuxièmement parce que les commandements coraniques sont uniques dans leur genre et au-dessus de tous autres commandements.

Seïdina Ahmed Tidjani t procède au classement du bénéfice que l'on tire de la lecture du noble Coran en quatre catégories suivant la qualité du lecteur.
Il dit en substance :

§ La première catégorie de personne est un saint homme qui vit dans l'océan de la Vérité Divine, celui-là tire tout le mérite de la lecture du Coran et pour cette catégorie la lecture du Coran est au-dessus de tout dhikr.

§ La deuxième catégorie est celui qui connaît parfaitement la signification du Coran et qui en le lisant est ému à tel point qu'il croit entendre l'Être Suprême lui-même le lui dicter et dont la vie est une matérialisation des Textes Sacrés. L'avantage qu'il tire de cette lecture est à peu près analogue à celui du premier.

§ La troisième catégorie est celui qui lit attentivement le noble Coran mais ne le comprend pas et qui est ému par cette lecture au point de croire entendre le Seigneur et qui suit strictement les commandements enseignés par le Saint Livre tout en se renseignant, celui-là tire par conséquent un grand avantage de cette lecture mais non égale à celui des deux précédents.

§La quatrième catégorie est celui qui lit le noble Coran sans attention, qu'il comprenne ou non la lecture et qui s'adonne aux mauvaises actions se souciant nullement des commandements du Coran, celui-là travaille à sa perte et commet un péché autant de fois qu'il le lit comme le témoigne ces passages du Coran :

« Quel pire injuste que celui à qui on a rappelé les versets de son Seigneur et qui en détourna le dos en oubliant ce que ses deux mains ont commis ? Nous avons placé des voiles sur leur coeur, de sorte qu'ils ne comprennent pas (le Coran), et mis une lourdeur dans leurs oreilles. Même si tu les appelles vers la bonne voie, jamais ils ne pourront donc se guider. » (Sourate 18 ; verset 57)

« Et quiconque se détourne de Mon rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la résurrection Nous l'emmènerons aveugle au rassemblement. Il dira : « Ô Mon Seigneur, pourquoi m'as-tu emmené aveugle alors qu'auparavant je voyais ? » Allah lui dira : « De même que nos signes (enseignements) t'étaient venus et que tu les as oubliés et ainsi aujourd'hui tu es oublié. » (Sourate 20 ; verset 124,125,126)

Pour cette quatrième catégorie de personne seulement, la prière sur le Prophète r lui est plus profitable que la lecture du Coran car de cette dernière il ne s'attire que la malédiction du Seigneur. Par contre à chaque fois qu'il récite la prière sur le Prophète r, le Seigneur, les anges et toute la création prient dix fois sur lui à cause de cela, il a tout à gagner à prier sur le Prophète r et tout à perdre à lire le noble Coran.

C'est donc à la lumière de ce qui vient d'être expliqué que nous devons comprendre la parole de Seïdina Ahmed Tidjani t qui dit : « Une fois Salat Fatihi équivaut à six mille (6000) fois le mérite de la lecture du Coran. » Ce qui veut dire que la récitation d'une Salat Fatihi vaut en mérite et en récompense six mille fois la lecture du Coran en entier.

Il est rapporté que le Prophète r a dit dans un style similaire :

« Celui qui récite sourate YASSIN Allah inscrit au serviteur la récompense de dix fois la lecture entière du Coran. » Cela signifie qu'en récitant une fois la sourate YASSIN Allah inscrit au serviteur la récompense de la lecture entière du Coran dix fois.

Par conséquent, si on comptabilise la récompense de la lecture du Coran en sachant que la lecture d'une seule lettre vaut au minimum dix bonnes œuvres, le Prophète r a dit dans un hadith rapporté par Tirmidhi : « Celui qui lit une lettre du Livre d'Allah s'inscrit une bonne action et la bonne action a dix fois son salaire et je ne dis pas que Alif, Lam,Mim est une lettre mais Alif est une lettre, Lam est une lettre et Mim est une lettre. »

II suffit donc de multiplier le nombre de lettres dans le Coran par dix au minimum pour avoir la récompense basique du Coran.

Cette récompense est multipliée de nouveau par dix, pour celui qui récite la sourate YASSIN, et inscrite à la personne conformément au hadith prophétique.

Le même procédé s'applique à Salat Fatihi sauf que dans ce cas il faut multiplier la récompense de la lecture du coran par six mille.

Toujours dans ce sujet il est rapporté dans Djawahirou-l-Ma'ani que Seïdina Ahmed Tidjani t a dit :
« II est de forte chance qu'Allah montre à certains parmi les faibles d'esprits qui ignorent la portée de l'immensité de la grâce Divine et de sa Générosité, la récompense de Salat Fatihi. »

Ils demandèrent alors :
« Si les choses se révèlent de la sorte, vu l'importance de Salat Fatihi, il faut concentrer tous ses efforts dessus au dépend de toute forme de dhikr et même celle du Coran. »

II répondit :
« Non ! La lecture du Coran est prioritaire car elle est exigée par la révélation et le Coran est le contenant de la grâce, le fondement de la Chari'a et la base du rapport avec le Divin, sans oublier la ferme interdiction de négliger sa lecture. Il est donc strictement prohibé de délaisser sa récitation. Quant à la grâce de Salat Fatihi que nous avons évoqué, elle ne cause aucun tort à celui qui la délaisse puisqu'elle est un acte méritoire. »

Seïdina Ahmed Tidjani t a dit dans un autre passage de Djawahirou-l-Ma’ani ceci :

« Le noble Coran est le meilleur dhikr mais à condition que le cheminant lors de sa lecture considère en son for intérieur que ce n'est autre qu'Allah lui-même qui s'adresse à lui. S'il demeure dans cet état et finit par l'intégrer, il aura alors accès à l'anéantissement spirituel complet. Par la suite il parviendra à la porte de la Proximité Divine. »

Notre maître Seïdina Ahmed Tidjani t a dit aussi :
« Certainement le Coran est le meilleur moyen pour se rapprocher d'Allah, mais pour celui dont les actions et les états ont été assainis en vue de Dieu. »

II affirme aussi :
« Si tu répliques : « La récompense de la lecture du Coran est comptabilisée indépendamment du lecteur et cette récompense est accordée même au dépravé » alors je te réponds comme suit : « II est possible qu'Allah lui accorde la récompense de la lecture du Coran mais cette rétribution se verra annulée d'autre part puisqu'il n'a pas agit conformément aux préceptes du Coran. Or la récitation du Coran sans son application est une situation qui rentre dans le cadre de la parabole qu'Allah a établit dans son Livre au sujet des gens de la Torah :

« L'image de ceux qui ont été chargés de mettre la Torah en pratique et qui ne l'ont pas fait est celle de l'âne qui porte des livres de grande valeur. » (Sourate 62; verset 5)

II est évident que l'âne ne tire aucun profit en portant des livres sur son dos. Puis sache que sa parole qui dit : « Et qui ne l'ont pas fait.. » signifie qu'ils n'ont pas agit conformément aux recommandations de la Torah.

Allah a dit aussi :
« Ceux à qui Nous avons donné le Livre, qui le récitent comme il se doit, ceux-là y croient. » (Sourate 2 ; verset 121)

Le réciter comme il se doit consiste en l'application des ordres, celui qui se détourne de cela ne l'a pas lu réellement. »

#

Question : Certains affirment qu’il n’est permis de prier sur le Prophète r qu’avec la prière Ibrahimiya car c’est celle qu’il r a enseigné à ses compagnons t.

Réponse : Le Prophète a enseigné à ses compagnons une façon de prier sur lui (avec Salat Ibrahimiya) lorsque ceux-ci lui demandèrent « comment pouvons-nous prier sur toi ? » Mais en aucun cas cela signifie qu’il est interdit de prier sur le Prophète r d’une autre façon. Celui qui affirme cette ignorance il va à l’encontre de ce qu’ordonne Allah qui dit :

« Allah et ses anges prient sur le Prophète, Ô vous qui croyez priez sur lui et saluez. » Allah n’a jamais dit : « …et priez sur lui que de cette manière.. »

De même le Prophète r n’a jamais interdit de prier sur lui d’une autre manière, il a juste enseigné à ses compagnons, qui le lui ont demandé, une façon de prier sur lui et les compagnons eux-même ne se sont pas limités à la prière Ibrahimiya mais ils priaient sur le Prophète r avec d’autres formules tel ce qui est rapporté sur Abdallah ibn Mess’oud t qui a dit :

« Si vous priez sur le Prophète r, excellez dans la manière de prier sur lui car il se peut que cela lui parvienne. »

Ils lui dirent :
« Enseigne-nous. »

Il dit :
« Dites : « Ô Allah ! Mets tes prières, ta miséricorde et tes bénédictions sur le maître des envoyés, l’imam des pieux et le sceau des prophètes, Mouhamed ton serviteur et ton Messager, l’imam du bien, le guide du bien et le Messager de la miséricorde…. » (rapporté par Ibn Majah et El Hafidh Moundhiri a dit qu’il est Hassan)

De même il est rapporté de Salama El Kindi que l’imam ‘Ali t enseignait cette prière aux gens :
« Ô Allah ! Toi qui as arrondi les terres, qui a créé les cieux fermes, qui a donné leur nature primitive aux cœurs des malheureux et des bienheureux, accorde tes nobles prières, tes abondantes bénédictions et ta tendre pitié à Mohammed ton serviteur et messager, sceau de ce qui a précédé, ouvreur de ce qui était fermé, soutien de la vérité par la vérité, destructeur des armées de l’égarement…. » voir la suite dans le livre Chifa-a du Qadi ‘Iyad.

El hafidh Ibn Kathir a dit qu’il s’agit là d’une parole connue de l’imam ‘Ali t.

Selon Tawous il rapporte qu’Ibn Abbas t priait sur le Prophète r avec ces termes :

« Ô Allah ! Accepte la grande intercession de Mohammed, et élève ses hauts degrés et exauce ses demandes à la fin et au début comme tu as exaucé pour Ibrahim et Moussa… »

Il est rapporté de Hassan Basri t qu’il disait :
« Celui qui veut boire dans le récipient le plus parfait du bassin de l’élu r qu’il dise : « Ô Allah ! Prie sur Mohammed ainsi que sur sa famille, ses compagnons, ses enfants, ses épouses, sa descendance, les gens de sa maison, ses liens de parenté, ses Ansar, ses partisans, ceux qui l’aiment, sa communauté ainsi que sur nous tous ensemble avec eux, ô le plus Miséricordieux des miséricordieux. »

Il y a aussi la prière célèbre que faisait l’imam Chafi’i t, grand maître d’une des quatres écoles juridiques des gens de la Sounna, et qui est rapporté dans Rissala :

« Et que la prière d’Allah soit sur Mohammed autant de fois que l’ont mentionné les évocateurs et autant de fois qu’ont oublié de l’évoquer les insouciants. »

Extraits tirés et traduits du livre Djawahirou-l-Ma'ani et des écrits de Sidi Mohamed el Hafidh Tidjani (qu'Allah lui fasse miséricorde), savant d'Egypte.
Tiré de: www.tidjaniya.com








La Perle de la Perfection

[COLOR=red]
Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t reçut des secrets dont profitent tous les disciples même les novices, il s'agit entre autre des deux prières sur le Prophète r : La Salât Fatihi et la Djaouharatou-l-Kamal (perle de la perfection), renfermant de grands secrets et le nom suprême d'Allah( Ismou llah el A'dham).
Nous allons voir ici ce qui concerne la prière Djaouharatou-l-Kamal .
Avant tout il faut savoir qu'elle fait partie des formules traditionnelles optionnelles particulières qui sont réservées à des personnes particulières et non pas des formules générales exigées à l'ensemble de la communauté.
Il est rapporté dans le livre Djawahirou-l-Ma'ani que cette prière a été dicté par le Prophète r à Seïdina Ahmed Tidjani t.
Sidi Hajj 'Ali Harazim t a interrogé Seïdina t sur ce dont nous informe le Prophète r après sa mort, est-ce le même statut que pour ce dont il nous a informé de son vivant ?
Seïdina Ahmed Tidjani t a répondu qu'en ce qui concerne les affaires communes à toute la communauté cela a été exposé et a été comblé une fois pour toute par la mort du Prophète r. Par contre il subsiste les affaires particulières que le Prophète r transmet à des particuliers que ce soit de son vivant comme après sa mort et cela ne s'interrompt jamais. Quant à celui qui s'imagine que toute l'irrigation prophétique envers sa communauté s'est interrompu par sa mort comme à l'instar de l'ensemble des autres morts, c'est qu'il est ignorant de son degré et il n'a pas fait preuve du respect incombant au Prophète r.
Pour celui-là on craint qu'il ne meure mécréant s'il ne se repent pas d'une telle croyance et on cherche protection auprès de celui qui fait clémence à ses serviteurs. (cf. texte sur la vision du Prophète r à l'état de veille.)
La perle de la perfection fait partie de ce que notre très saint Prophète r a dicté à Seïdina Ahmed Tidjani t lui évoquant certaines de ses particularités (cf. Les conditions de la Tariqa Tidjaniya- conditions n°13) et de ses mérites :

- L'évocation d'une fois la Djaouharatou-l-kamel équivaut en récompense à trois fois la glorification du monde entier.

- Celui qui la récite de sept fois à plus, alors l'esprit bénie du Prophète r et des quatre Khalifes t viennent en sa présence tant qu'il l'évoque.

- Celui qui la récite régulièrement plus de sept fois alors le Prophète r l'aimera d'un amour particulier et il ne mourra qu'en étant un wali.

- Celui qui la récite sept fois avant de dormir mais dans une pureté complète, sur un lit (une couche) propre, celui-ci verra le Prophète r.

La Perle de la Perfection

« Ô mon Dieu, répands tes grâces et accorde le salut à la source de la Miséricorde Divine {1} et au diamant étincelant versé indéfiniment dans la vérité {2}. Celui qui est au centre de toutes formes de compréhensions et de significations. Il est la lumière des êtres en cours de formation humaine, il possède la Vérité Divine tel l'éclair immense traversant les nuages précurseurs de la pluie bienfaisante {3} des Miséricordes Divines, qui emplissent sur leur chemin aussi bien les grandes étendues d'eau que les petites {4}. Il est Ta lumière brillante qui s'étend sur toute l'existence et l'englobe dans tous ses lieux {5}.
Ô mon Dieu, répands tes grâces et accorde le salut à la source de la Vérité {6}qui est à l'origine des connaissances les plus justes {7}, tel ton sentier parfaitement droit {8} par lequel se manifestent les majestueuses Réalités.
Ô mon Dieu, répands tes grâces et accorde ton salut à la manifestation de la Vérité par la Vérité {9}, au trésor le plus sublime {10}, au flux venant de toi et retournant vers toi {11}, et à la quintessence des lumières dissimulées à toute connaissance {12}.
Que Dieu répande ses grâces sur lui et sur sa famille, grâces par lesquelles, Ô mon Dieu, Tu nous le feras connaître. »

EXPLICATION DE LA PERLE

La source de la Miséricorde Divine ('aïn rahmati rabbaniyati)
Si on prend l'exemple d'une source d'irrigation dans laquelle se déverse le flux Divin, tous ceux à qui Allah a décrété le breuvage s'abreuvent de ce flux.
En conséquence tu comprends la signification de la parole prophétique qui dit :
"Je ne suis qu'un répartiteur et le véritable donateur est Allah."
Et la parole d'Allah qui dit :
" Certainement nous t'avons envoyé comme miséricorde pour les mondes." (sourate 21;verset 107)

Le diamant étincelant versé indéfiniment dans la Vérité (al yaqoutati-l-moutahaqiqati)
Comme il est une évidence que certains métaux en dépassent d'autres en valeur, le diamant est une pierre précieuse qui dépasse en estime toutes autres pierres non précieuses, les hommes se différencient les uns par rapport aux autres de la même sorte.
Le cas du Prophète r est celui d'un serviteur créé qu' Allah a honoré et ennobli par des dons immenses. La connaissance de la mort est une science certaine, la vision d'un mourant est une vision avec l'il de la certitude et enfin la mort est la véritable certitude car nous réalisons son goût.
Le prophète r est arrivé au summum de toutes connaissances et grâces. Il détient la science des premiers et des derniers par l'enseignement d'Allah. Ainsi sa science est au-delà de toute limite, car il possède l'essence de la compréhension et du savoir.
Il est certainement la lumière de la Vérité par laquelle Allah dévoile les ténèbres qui obscurcissent les coeurs. Ce dévoilement se réalise par la lumière qu'il a révélé et par l'amour qu'on lui voue, car cela est une guérison pour les coeurs.
La lumière de la Vérité désigne la Lumière Mohammedienne qui est à l'origine de toute la création elle est certainement parfaite et pure de toute souillure. A ce sujet on rapporte un hadith de Jaber t dans lequel il dit :
« Ô messager d'Allah, informe-moi au sujet de la première chose qu'Allah a créé ? »
Le Prophète r a répondu :
« Ô Jaber, Allah a créé avant toute chose la lumière de ton Prophète de sa propre lumière. »
A cause de l'esprit du Prophète r, Dieu a honoré les esprits et à cause de son humanité, Dieu a honoré les hommes même s'il n'est qu'un serviteur créé.

L'éclair immense traversant les nuages précurseurs de la pluie bienfaisante
(al barqi-l-asta'i bi mouzouni-l-arbahi)
C'est-à-dire, les nuages remplient de profit, accordant à chaque degré ce qu'il mérite en tant que dons.

Emplissant sur leur chemin aussi bien les grandes étendues d'eau que les petites. (al mali-ati li koulli mouta'aridin mina-l-bouhouri wa-l-awani)
Les grandes étendues d'eau (al bouhouri) symbolisent les cours des grands Connaissants de Dieu.
Les petites étendues d'eau (al awani) symbolisent les saints ainsi, la lumière Mohammedienne avec tout ce qu'elle contient en tant qu'eaux, secrets, flux, théophanies, savoirs et connaissances, irriguent les cœurs des grands Pôles, des Connaissants et des saints.

Il est ta lumière brillante qui s'étend sur toute l'existence et l'englobe dans tous ces lieux (wa nourika-l-lami'i ladhi mala-ta kaounaka-l-haita ba amkinati-l-makani)
Le prophète r transcende de loin tous les degrés des créatures.
Ainsi il concrétise la servitude particulière puisqu'il a accès à la Présence de la Singularité (Al Hadratou Al Fardaniyati)
Cette Présence lui permet la plus grande proximité avec son Seigneur. Ce privilège est réservé exclusivement à sa personne.

Source de la Vérité ('aïni-l-Haqqi)
Dieu ne déverse dans cette source que la Vérité pure de laquelle se ramifie les véracités. De cette source toutes les créatures tirent leurs breuvages ; Puis certainement le croyant exclut à son Seigneur tous ce qui ne lui est pas digne.

Origine des connaissances les plus justes ('aïni-l-ma’arifi al aqwam)
La source de la rectitude la plus parfaite.

Ton sentier parfaitement droit (siratika tammi-l-asqam)
C'est-à-dire ton chemin parfaitement juste et dépourvu de toutes déviances.
ASQAM appartient à un registre linguistique rare, SAQAMA ; YASQOUMOU a le même schème et la même signification que 'ADALA ; YA'DILOU.
Quand les arabes disent SAQAMTA , ils veulent dire que tu as adopté une attitude juste, cette expression est encore d'usage auprès des arabes du maghreb.
Cependant ASQAM ne découle pas des schèmes SAQIMA et SAQOUMA qui veulent dire « être souffrant » car certains se sont trompés en estimant que ASQAM provient de malade.
Même si la maladie n'est guère une faiblesse pour les prophètes u Allah dit à propos de Jonas u :
« Nous l'avons éprouvé dans la nudité et la maladie. »
Et il est rapporté dans un hadith authentique du Sahih de Boukhari que le Prophète r a dit : « Certainement je souffre comme deux personnes parmi vous. »
Ainsi il se révèle que sa grande maladie est une perfection.
Ô mon Seigneur, prie sur celui dont tous les états sont excellences même la rudesse de la maladie car il y a en cela une leçon de courage pour ceux qui souffrent au sein de la communauté Mohammedienne.
Pourtant ce n'est pas le sens escompté dans cette prière car AL ASQAM veut dire « le plus juste. »

La manifestation de la Vérité (tal'ati-l-haqqi)
Celui que Dieu a embelli par les qualités de la perfection tel que cela est concevable pour la création. Enfin Dieu est certainement son allié.

Le trésor le plus sublime (al kanzi-l-a'dham)
L'essence des secrets particuliers.

Le flux venant de Toi et retournant à Toi (ifadatika minka ilaïka)
Le Prophète r est créé pur de toute imperfection, ses agissements sont exclusivement en vue de son Seigneur, dans tous les états.

La quintessence des lumières dissimulées à toute connaissance
(ihatati-l-nouri al moutalsam)
Celui dont la station n'est connue que de Dieu seul, il détient les sciences des premiers et des derniers, il est certainement la créature qui craint le plus Allah.
« Craignez Allah et Allah vous enseignera. »
MOUTALSAM : Ce mot trouve sa racine linguistique dans TARSAMA, tel qu’il est rapporté dans Lisan al 'Arab, et cela veut dire Cacher.
Tarsama al tariqa : signifie cacher la voie.
Tarsama a-rajlou : signifie l'homme a baissé sa tête.
Quand au mot TALSAM il a le même sens.
Al Moutalsam veut dire le caché, celui qui est arrivé à un degré très élevé et inaccessible, c'est pour cette raison que le Prophète r dans son excellence parfaite est dissimulé à la connaissance de la création.

POINT A ECLAIRCIR

QUESTION :
Est-il vrai que les disciples Tidjani affirment que le statut de la Djaouharatou-l-Kamel est plus important que celui du Saint Coran ?
REPONSE :
Cette affirmation est fausse, il est incontestable que le statut du Coran est plus important que celui de Djaouharatou-l-Kamel et cela pour trois raisons principales:

Le Coran est la parole de l'Essence Divine, par suite, elle est donc la plus importante forme de dhikr.
Seïdina Ahmed Tidjani t a dit dans Djawahirou-l-Ma’ani :
« La prééminence du Coran sur toutes autres paroles d'évocations et formules de prière sur le Prophète r est plus éclatante que le soleil. Il est fait cas de cet éclat dans les principes même de la Char'ia. »

{2} La condition de purification exclusivement par l'eau pour pouvoir réciter cette prière n'induit pas la supériorité de Djaouharatou-l-Kamel sur le Coran car le particularisme n'implique pas forcément la supériorité.
On peut confronter à titre d'illustration deux hadith prophétique, l'un est celui où la mère des croyants 'Aïcha t a rapporté que le Prophète r a dit :
« Je vous assure que je vois les diables, qu'ils soient de l'espèce des Djinn ou de l'espèce humaine, prendre la fuite devant 'Omar. »
Quant à l'autre il s'agit du hadith où le Prophète r déclare à ses compagnons que la nuit dernière un démon s'est jeté sur lui alors qu'il priait, puis le Prophète r l'a terrassé et ligoté avant de le libérer. Est-ce que cela voudrait donc dire que 'Omar t est supérieure au Prophète r car les démons n'osent pas s'approcher de 'Omar t mais un d'entre eux n'a pas hésiter à s'attaquer au Prophète r. Loin de nous cette pensée, il s'agit là seulement de particularité qui n'implique en rien la supériorité. Ainsi pour tel compagnon le Trône d'Allah a tremblé à sa mort, pour tel autre se sont les anges qui ont fait son lavage mortuaire, pour tout un groupe de compagnons Allah leur a donner le prodige de marcher sur l'eau et le prophète Mohammed r n'était pas avec eux, alors que le prophète Moussa u et son peuple ont dû traverser la mer avec le contact de la terre ferme.
Les exemples de particularités abondent et Allah fait certes ce qu'Il veut sans que personne ne soit en droit de lui en demander la raison.

Comment pourrait-on prétendre que Djaouharatou-l-Kamel est supérieur au Coran alors que celle-ci a un équivalent qui est la récitation de vingt Salat Fatihi alors que le Coran lui n'a aucun équivalent et rien ne peut le remplacer. Cette différence réfute donc cette accusation tout en sachant qu'Allah met sévèrement en garde celui qui délaisse le Coran.

Traduction et commentaires de la Zaouiya Tidjaniya El Koubra d'Europe, extraits tirés du livre Djawahirou-l-Ma'ani et des écrits de Cheikh Mohamed El Hafidh, qu'Allah lui fasse miséricorde.
Tiré de: www.tidjaniya.com
[/COLOR]




:: Les commentaires des internautes ::

SANKARA ZAKARIA le 31/07/2007
assalamou alaykoum ;je suis un eleve de la tariq tidjiania au burkina faso
Mon blog


SANKARA ZAKARIA le 31/07/2007
assalamou alaykoum ;je suis un eleve de la tariq tidjiania au burkina faso
Mon blog


SANKARA ZAKARIA le 31/07/2007
assalamou alaykoum ;je suis un eleve de la tariq tidjiania au burkina faso
Mon blog


Ya Sin le 28/09/2007
As salamou 'alaikoum! L'intention de Cheikhna Ibrahim Niass (r) tentait à faire revivifier les valeurs Islamiques les plus authentiques dans sa profondeur sounnite et dans sa profoneur mystique. Cheikh Baye (r) disait à cet effet: Mo intention est de faire revivifier la Sounnah et la tariqa tidjanie". Cheikh Baye (r) a dit:"Celui qui travaille pour moi sera heureux dans ce monde et l'Au-delà". Le travail n'est pas de prendre l'argent des gens mais consiste à s'investir dans la hadra divine, de se cultiver et se perfectionner pour recevoir la gnose apres le fath et c'est le coeur qui doit être alors travaillé et faire continuer l'oeuvre de Chekh Ibrahim (r) par les éfforts de la religion sans penser une seule seconde qu'on a quelque chose: "oh gens! Vous étes les premiers à répondre à l'appel de fayda mais ne vous négligez pas car des gens viendront apres et vous dépasseront. Qu'Allah nous préserve de la négligence (voir Djawairil risail)". Concernant la réforme Islamique, elle consiste à suivre exclusivement le prophète (S) dans la Chari'a et personne d'autre ni même son cheikh car seul le prophète (s) est infaillible. Le cheminement consciencieux et sincère se sent ainsi libérer d'un voile important qui est celui de ne passe sentir en conformité avec le prophète (s). Celui qui se sent en doute dans sa pratique et qui se sent obliger de suivre son maitre dans ses erreurs ou manquement se trouve constamment mal à l'aise et déstabilisé. Le rôle du maitre n'est pas de l'empêcher d'évoluer au contraire si ce maitre nous y empêche, il faudra le quitter et en trouver un autre kamil inspirant confiance. Cheikh Baye (r) a dit:"Si vous me posez une question et que je ne peux pas vous répondre, partez!" Machallah Baye (r) tu es un veritable maitre qui nous enlève tous les voiles. Cheikh Baye (r) a toujours revendiquer so père comme étant son guide, mais analysez le comportement de Cheikh Ibrahim (r): Un homme vint voir Cheikh (r) et lui demanda:"pourquoi ne pries-tu pas comme ton père (les mains pendantes dans la prière)? Baye (r) répondit:"Dois-je suivre mon père ou le prophète (s)? Le Prophète (s) dit l'homme. Baye rétorqua: Cite-moi un hadith même faible (da'if) qui mentionne que le prophète (s) priait comme cela?" L'homme se tût sans y répondre et Baye (r) dit: Là où le Prophète (s) met les pieds c'est là bas que je mets mes pieds, là où il (s) s'arrète, je m'arrète". Dans la tariqa aussi il ne suit que le ^maitre suprême de gnose, le Sceau des Saints Ahmed Tidjani (r) car Cheikh Tidjani (r) est la porte du Prophète (s) dans la connaissance d'Allah. Cheikh Baye (r) a dit:"En ce qui concerne la Chari'a je n'ai comme maitre que le Prophète (s) et dans la tariqa, je n'ai que Cheikh Tidjani comme maitre". Oh frères de la fayda! Soyons vigilents continuons notre sairou et de bien se comporter avec la religion sans en négliger les précèptes. Qu'Allah enlève de nos coeurs l'amour de ce monde et de l'Au-delà pour que seul Allah soit et devient ce qu'Il a toujours été Unique en Lui même par Lui même et dans Lui même: Ya rabbi ini as alouka anta bi anta fi anta wa a'oudhou bika minal mahabati douniya wal ahirati. Ya rabbi aj'alni al houbika, wal mahabati Saidina Mouhammedin wal mahabati Cheikhina Ahmed Tidjani wal mahabati Imamina Ibrahim Niasse amine wa çalallahou 'ala Saidina Mouhammedin as sirril woujoud


diallo le 06/10/2007
Bjr je mapel mamadou diallo je s8 1talibe baye habitant 2 la somone.et depuis ke je s8 2evenu je s8 tres content
Mon blog


mami le 04/11/2007
prend le werde


mami le 04/11/2007
prend le werde


cheikhahmed tidiane sy le 26/03/2008
le cheikh
alisslame cest elhadjeibrahime niasse
Mon blog


harouna ball le 10/07/2008
je suis un diciple de la tariq tidjani en Mauritanie "Bababéloti"
J'aimerais savoir si on récite pas le diawaratoul kamal qu'est ce qu'il faut remplacer à sa place


harouna ball le 16/07/2008
J'aime tous les musulmans en ocurence les tidiani de Cheikh Tidiani au dernier diciple de tidiani


harouna ball le 16/07/2008
Sommes-nous obligés de faire la wazifa 2 fois par jour "matin et soir"


harouna ball le 16/07/2008
J'aime tous les musulmans en ocurence les tidiani de Cheikh Tidiani au dernier diciple de tidiani


hadjara le 30/07/2008
j'aidore tous les musulmans à particulier baye niass


cheikg tidiane cisse le 17/08/2008
pour connaitre la famille de baye niasse viité ce blog
medinabayeniasse.skyblog.com


mamadou le 26/08/2008
je suis un talibé,toute ma vie la seule chose donc je voudrai est de pouvoir avoir le wird tjidjane qui est le salatoul fatiha alors donnez moi conseil je dois me conférez à qui


mamadou le 26/08/2008
je suis un talibé,toute ma vie la seule chose donc je voudrai est de pouvoir avoir le wird tjidjane qui est le salatoul fatiha alors donnez moi conseil je dois me conférez à qui


mamadou le 26/08/2008
je suis un talibé,toute ma vie la seule chose donc je voudrai est de pouvoir avoir le wird tjidjane qui est le salatoul fatiha alors donnez moi conseil je dois me conférez à qui


mamadou le 26/08/2008
je suis un talibé,toute ma vie la seule chose donc je voudrai est de pouvoir avoir le wird tjidjane qui est le salatoul fatiha alors donnez moi conseil je dois me conférez à qui


Mamadou DIALLO le 02/09/2008
bi IsmilLah,je souhaiterai prendre le Wird avec votre permission


Yacouba le 02/11/2008
je me nomme Yacouba Sylla Infirmier Diplomé d'Etat à Tengrela (RCI)
j'ai pris le wird
Mon blog


kodda le 17/12/2008
Eskey Cheikh Tidiani


elhadji le 19/12/2008
Bonjour je cherche un site ou lien ou je peux trouver et imprimer le texte integrale de la priere de fermeture de la waziffa que faisait baye Niass (RA)
Donc c


nass le 18/03/2009
dieure dieuf baye niass


adja aminata diop le 08/05/2009
j s8 fier d etre une talibee baye parce qu il ma montre c q personne na montre et aussi donner


bahdieng le 23/05/2009
baye nous a montre comme peut faire pour devenir un bon musulmame



Baye Alfa le 21/07/2009
DIEUREDIEUFE CHEIKH NDIAWAR SOUMARE.
YA GNOU KHAMAL BAYE KOU MOU DONE !
YALLA NALLA BAYE FAYE !


MOR SOKHNA NDONG le 06/08/2009
ALLHAMDOULILA ALLAHOUMA SALI HALLAH MOUHAMED WASALIME.j'aime bien le tariha tidjane je suis ne la dessus j'y entrera inchalla et y mourir la illaha illa la allahou akbare
http://nouroufaydatou.centerblog.net


GARANTIGUI+DOUMBOUYA le 03/09/2009
JE N'AI PAS DE COMMENTAIRE PARTICULIER A FAIRE. JE DIRAI SIMPLEMENT QUE C'EST LE CHEIKH MAHI CISSE QUI A RENOUVELLE MON WIRD TIDIANE. DEPUIS JE M'INTERESSE A LA TARIHA TIDIANE DISPENSEE A MADINA BAYE NIASSE, KAOLACK.


massar+ndiaye le 17/09/2009
diereudieufe ch ibrahim tounkara. kou diok si kou diok diokenga si kou diok .kon amougne siki saka ni di diokounagne si baye .te ch ibrahim tounkara moy ambassadeuram si dialegne.


momo le 04/11/2009
Vous êtes amoureux de la Tidjaniya? Suivez ce lien : www.tdaniya.tk
http://nouroufaydatou.centerblog.net


malick gaye le 29/05/2010
jaime tous les musulmans en particulier baye niass ki nous a confier le secret des secret


diallo le 22/12/2010
Je suis diallo Oumar un fervan Tidiania de 11 grain merci de votre elucidation


Diaba le 22/02/2011
DIAREDIEUF CHEIKH AL ISLAM


ousmane wade le 24/05/2011
je m'appelle ousmane wade .je s8 talibé baye niasse et je s8 trés fier


Diop pathe hlm patte d'oie 172 tel 779209218 le 25/08/2011
bonjour je nomme pathe diop j'habite dakar je suis devenu talibé cheikhal islam depuis 3ans mais je peux vous assurer que les biens fait et la bonheur qui dedans peuvent pas etre expliqué juste fait y enter pour voir vous meme dieuredieuf baye ya gnou khamal sunu bopp


Mamadou conare le 17/09/2011
Dieuredieuféé cheikh abdoulaye willane diaramé baye amadou gueye ya niou khamal baye
http://Bigmo90.centrerblog.net.centerblog.net


AMINATA NDIAYE SAINT-LOUIS SENEGAL le 20/12/2011
ASSALA MUALEYKUM!
SANT BAYE SANT BAYE BA FAW , LAW BA FAW KU BEUG BAYE TEKHE. MANE DE SAMA KHOL BAYE MOTHIY LEER.
BAYE NIASS LUMIERE DE MA VIE, BAYE NIASS LE SENS DE MA VIE, BAYE NIASS LE GOUT DE MA VIE? BAYE NIASS L'espoir de ma vie, BAYE NIASS MA MORT BAYE NIASS MON TOUT PARTOUT.ALHAMDOULILAH ALHAMDOULILAH BAGNOU BOKE SI FAYDOU BAYE


faye le 03/02/2012
inna lahou malaykatou salouna alane nabi, yaa ayoukhale leuzina ameuno salou aleykhi wa alla allikhi, wa salama tasliman sala lahou aleykhi wa alla alikhi wa salama tasliman.
soubkhana raboul inzati ama yassoufouna wa salamoune alale moursalina wale khamendou lilahi rabil alamina


oumar ndiaye le 13/11/2012
ahsamoualeykoume je m apel oumar ndiaye je s8 militaire senegalai mes ja s8 au soudan atuelement je veu prend le wirdu tidiania
http://oumaroundiaye088@yahoo.com.centerblog.net


sall le 21/01/2013
BONJOUR je m'appalle harouna salif sall je suis un talibé de cheikh ibrahima niass tout ce que j' ai a vous dire c'est de dire alhamdoulilah car d'etre un talibé de cheikh ibrahima niass c'est un don.alhamdolilah


batabandoye le 04/02/2013
je m'apel Mme ba aby je sui talibé de Mame Baye Niass prend le wird et le tabirou y'a rien de plus beaux ca aide à mieux connaitre notre créateur le bon Dieu et son Prophète ainsi Cheikh Ahmed Tijania et notre Bien aimé Cheikh Ibirahima Niass qui ns a montré la lumière
http://beuguebayeniass.centerblog.net


Cheikh Ousmane FALL 14/02/2013 le 14/02/2013
Que DIEU conduise nos passur le chemin de la piété jusqu'à la fin de notre vie terrestre. AMINE!


thiam le 25/03/2013
wird tidianiya


magatte diop le 10/12/2013
Thanks god bless you


http://hann mariste.centerblog.net